Education au Développement Durable - Lyon
Education au Développement Durable

Académie de Lyon

3e séminaire de la cellule Bâti scolaire et Espaces d’Apprentissage

Mardi 14 novembre, s’est tenu le 3e séminaire du cycle organisé par la cellule Bâti scolaire et Espaces d’Apprentissage.
Le thème 2023 invitait à une réflexion pour accompagner la transition écologique du bâti scolaire, de la rénovation énergétique des bâtiments à la transformation pédagogique.

Article mis en ligne le 19 novembre 2023

par Marie-Laure Jalabert

Ce cycle de séminaires est organisé par la cellule Bâti et Espaces d’Apprentissage, portée par le Rectorat de l’académie de Lyon et l’Institut français de l’Éducation – École normale supérieure de Lyon (IFé-ENS), qui accompagne la transformation des espaces d’apprentissage au sein des établissements scolaires.

Monsieur Luc Ria, directeur de l’IFé-ENS et Monsieur Denis Millet, DRANE-Lyon représentant Monsieur le Recteur de l’académie ont d’emblée souligné que l’adaptation matérielle des lieux d’enseignement, leur rénovation n’a pas d’impact magique sur les apprentissages.
Elles participent des enjeux de la transition écologique que le patrimoine scolaire doit relever.
Elles contribuent à répondre à des besoins pédagogiques différents plus que nouveaux.
Elles créent un cadre d’enseignement et d’apprentissage de qualité.

Les regards croisés que les différents experts invités ont montré que, sur ce sujet également, la réussite d’un projet passe par une étroite concertation et collaboration des différentes parties prenantes et notamment les usagers, adultes et élèves.

Madame Caroline BROTTET AIELLO, référente académique Bâti scolaire pour l’académie de Lyon, pilote la cellule BEA (Bâti et espace d’apprentissage)

La vocation est de la cellule Bâti et Espaces d’Apprentissage, depuis 2019,

  • d’accompagner les acteurs éducatifs dans la transformation et l’appropriation des Nouveaux Espaces d’Apprentissage
  • d’accompagner la transition entre l’école d’aujourd’hui et l’école de demain en facilitant le dialogue entre les parties prenantes et en intégrant des réflexions de nature scientifique et prospective afin de renforcer une interaction positive entre les pratiques pédagogiques et les espaces – physiques et numériques – dans lesquelles elles se déroulent.

    Depuis 2015, une série de projets pionniers a vu le jour.