Bandeau
Education au Développement Durable - Lyon
Education au Développement Durable

Académie de Lyon

logo article ou rubrique
Le numérique en question
Article mis en ligne le 18 juin 2020
dernière modification le 27 août 2020

par ecognard

Le XXIe siècle sera numérique ou ne sera pas !
Vraiment ?
Cette révolution que d’aucuns comparent à celle de l’invention de l’imprimerie à caractères mobiles en termes d’impact sociétal et économique, bouscule les modes de vie et de travail.
Parfois vus comme une panacée, parfois comme un fléau, le numérique et les nouvelles technologies en général sont passés en un temps record des secteurs de pointe au grand public, offrant toujours plus de débouchés à des entreprises qui ont su et pu profiter de l’aubaine.
Le numérique s’est ainsi répandu, porteur d’émancipation individuelle et d’espérance collective, mais prenant de vitesse réflexions éthiques et cadrages juridiques.
A notre échelle, la continuité pédagogique a pu révéler le niveau de compétence de la génération digitale tout autant que celui de fiabilité des équipements.
Elle a surtout mis en lumière l’extraordinaire variété des situations locales, la capacité d’innovation et de résilience individuelle comme collective.
Bref, l’importance de l’humain derrière l’outil, de la finalité pédagogique en amont du geste. Il en va du numérique comme de l’éducation au développement durable qui interconnectent la réflexion et la pratique, l’individuel et le collectif, la fin et les moyens, le « hard » et le « soft », le militantisme pro et anti, … dans un contexte multiscalaire et différencié.

Marie-Laure Jalabert

Qu’est-ce que le numérique ?

Le mot numérique fait partie de notre vocabulaire courant et désigne des objets, des sujets, voire des phénomènes divers. Depuis plusieurs années, avec des technologies nouvelles, des usages qui se démocratisent, il a transformé notre quotidien, modifié nos comportements, notre communication. Le numérique poursuit inlassablement son déploiement, touchant tous les secteurs, tous les domaines. Rien ne lui échappe désormais tant ses usages sont multiples et croissent de jour en jour.
Tout deviendrait possible d’un simple clic.
Avec l’ère du numérique les cadres spatio-temporels semblent redéfinis. Les écrans omniprésents sont entrés dans nos vies et les métamorphosent à jamais. Alors que se pose la difficile question : comment réussir la transition écologique, le numérique pourrait être un atout majeur.

Le numérique à l’école

"L’École contribue au projet d’une société de l’information et de la communication pour tous. Elle forme les élèves à maîtriser ces outils numériques et le futur citoyen à vivre dans une société dont l’environnement technologique évolue constamment."

A l’école, son apprentissage et sa maîtrise sont devenus primordiales et revêtent des formes multiples, sans compter que dès la sixième il convient de l’envisager dans le cadre du parcours Avenir.

Le numérique est au service de l’école de la confiance.
« Il est important que les élèves puissent non seulement acquérir une connaissance approfondie des disciplines qu’ils étudient à l’école, mais aussi comprendre comment eux-mêmes peuvent générer de nouveaux savoirs en se servant des TIC ».
Référentiel de compétences TIC de l’UNESCO.
L’utilisation du numérique est en perpétuel évolution. Les Smatphones tant décriés deviennent des outils d’apprentissage.

Le numérique au service de la continuité pédagogique

De l’ENT au courriel, de la vidéo à la classe virtuelle, sans le support numérique, comment la continuité pédagogique aurait-elle pu se mettre en place pendant la crise sanitaire due au coronavirus ?
Dans le cadre de la continuité pédagogiques, comme pour tout autre enseignement, le numérique a été indispensable à l’EDD. A distance, les classes ont pu poursuivre leurs projets, découvrir des ressources, suivre l’évolution d’une espèce.

Le numérique et l’EDD

Grâce au numérique, de nombreux projets peuvent être proposés aux élèves, les portes de la science et de l’aventure sont ouvertes dont celles de Vigienature ou Tara Océan.
Par ailleurs, l’usage du numérique fait question, et les paradoxes dont il est le centre sont nombreux. Travailler cette problématique est propice à former des citoyens éclairés capables de s’interroger sur leur besoin, capables de faire des choix en connaissance de cause.


Dans la même rubrique